www.nature79.org
 Visiteur Anonyme  [J'AIMERAIS PARTICIPER]
VisionatureVisionature
ACCUEIL DE NATURE79.ORG
 
Forum de nature79.org
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Carte espèce
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Contacts
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Foire aux questions
    - 
Débuter avec nature79
  Statistiques d'utilisation
Consultez les cartes
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
La faune de votre commune
 - 
Cartes de présence
DSNE & GODS
 - 
Deux-Sèvres Nature Environnement
 - 
Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres
 - 
Sorties nature : vous êtes les BIENVENUS !
Atlas et enquêtes
 - 
Atlas des oiseaux en hiver
 - 
Atlas Amphibiens-Reptiles 2017-2019
 - 
Oiseaux des haies
 - 
Un "Refuge Chauve-souris" chez vous ?
 - 
Atlas Orthoptères (criquets, sauterelles, grillons) régional
 - 
Inventaire des arbres remarquables
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas régional des papillons de jour
 - 
Observatoire des Hirondelles
Le coin du naturaliste
 - 
Odonates / Libellules
 - 
Coccinelles
 - 
Cigales
 - 
Reptiles
 - 
Orthoptères
 - 
Papillons de jour
 - 
Mammifères
 - 
Amphibiens
 - 
Oiseaux
 - 
Ascalaphes et fourmilions
 - 
Papillons de nuit
 - 
Araignées
 - 
Conseils aux photographes
Les partenaires
 - 
Bases voisines
 - 
Partenaires institutionnels
 - 
Les photographes nature en Deux-Sèvres
 - 
Le réseau Poitou-Charentes Nature
 - 
Observatoire du Marais Poitevin
 - 
Données régionales
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 566
 
vendredi 24 janvier 2020
Inventaire des bryophytes de la RNR du Bocage des Antonins

En 2019, les bryophytes (mousses, hépatiques, sphaignes) ont été inventoriées sur la RNR du Bocage des Antonins (il s'agit de la 1ère étude ce ce groupe végétal par DSNE) : 36 espèces ont été détectées.

Une veille botanique régulière, par les salariés et les bénévoles de DSNE, permet de suivre les espèces végétales et les habitats patrimoniaux de la RNR, et parfois de détecter de nouveaux taxons pour la réserve. 3 observations marquantes sont à signaler en 2019 :
- la confirmation de Potentilla anglica (en 3 endroits), espèce emblématique de la réserve, et de Potentilla x suberecta (P. anglica x P. erecta)
- la découverte de Cirsium x forsteri, hybride rare entre deux cirses présents sur la réserve
- la redécouverte de Ranunculus omiophyllus, renoncule qui n’avait pas été signalée sur la réserve depuis les observations de René de Litardière il y a un siècle.

 

Crédit photographique : ©Michel Bonnessée

Document à télécharger :  DiagBryoRNR2020rasuma-7690.pdf
posté par Paulin Mercier
 
mercredi 22 janvier 2020
Cartographie de la flore patrimoniale et des habitats de l’ENS « Vallée du Pressoir » (79)

La vallée du Pressoir est un haut lieu de la botanique deux-sévrienne. La flore patrimoniale vient d'y être cartographiée pour la première fois, et la cartographie des habitats a été mise à jour. Ces données alimenteront le 3ème plan de gestion, élaboré par la Communauté de Communes du Thouarsais.

En vous souhaitant bonne lecture!

posté par Paulin Mercier
 
lundi 20 janvier 2020
Oiseaux
Bilan de la nidification 2019 : Elanion blanc et Faucon pèlerin

Elanion blanc : l'explosion !

Depuis la première nidification en 2012, les effectifs nicheurs avaient variés entre 0 (2013 et 2017) et 6 (2015 et 2018) couples nicheurs. En 2019, les effectifs explosent en Deux-Sèvres avec 32 couples nicheurs (22 "certains", 9 "probables", 1 "possible") et 63 communes accueillant des observations !

L'année commence avec un couple produisant 2 jeunes au mois de janvier. La plupart des couples ont ensuite niché d'avril à septembre faisant parfois plusieurs nichées. Quelques couples ont échoué en début de reproduction (en avril et septembre), très souvent en rapport avec des activités humaines à proximité (travaux agricoles dans les haies, travaux de voirie et/ou électriques).
Dans le sud-ouest, le suivi d'un couple ayant produit 4 jeunes est particulièrement intéressant. Une fois les juvéniles sorties du nid et toujours nourrit par un adulte, l'autre parent couvait la seconde nichée qui aboutira à l'envol de 4 autres jeunes !
Dans le Mellois, des nombreuses nidifications ont également été observées : ce secteur constitue cette année le secteur de plus forte densité en Deux-Sèvres avec 9 couples nicheurs "certains" et 6 "probables". Dans le nord du département, une population avec 4 couples nicheurs certains et 2 probables est également notée. Des observations éparses dans le centre du département ne permettent pas de connaître le statut reproducteur de certains individus.

Faucon pèlerin : stabilité de la croissance !

Le fort dynamisme de la population Deux-Sévrienne se confirme en 2019, avec pas moins de 13 couples observés dans le cadre des suivis du projet « Oiseaux des carrières du Poitou ». La productivité est connue pour 12 de ces couples qui produisent 32 jeunes à l’envol ! Un seul couple échoue probablement alors que l’aire d’un couple cantonné tout au long de la saison n’est pas découverte. L’envol des jeunes a lieu en moyenne le 19 mai. Dix de ces couples sont installés dans des carrières en activités et trois le sont dans d’anciennes carrières. La nidification attendue en milieu urbain à Niort n'a pas lieu en 2019, mais des nichoirs ont été posés et des oiseaux sont régulièrement observés sur les clochers de la ville pendant l'hiver 2019-2020...

Si vous souhaitez vous impliquer dans le suivi de cette espèce, n'hésitez pas à contacter Clément Braud (clement@ornitho79.org)

Etienne Debenest & Clément Braud

 

Photographie : Elanion blanc juvénile © Steve Girault


 

posté par Clément Braud
 
vendredi 17 janvier 2020
Chauves-souris
Etat des lieux des enjeux chiroptérologiques relatifs aux ouvrages d'art et au bâti public de la ville de Niort

Bonjour à tous,

Vous trouverez ci-joint, le résumé d'une étude réalisée par DSNE pour la ville de Niort. Dans le cadre de la mise en place du nouveau plan quinquennal d'action en faveur de la biodiversité de la ville, nous avons étudié et diagnostiqué 5 bâtiments publics et 5 ouvrages d'art appartenant à la ville afin d'y relever les enjeux chiroptérologiques.

Merci à Mélanie Darnault, bénévole sur ce projet et à Marie Barribaud, Floriane Gicquiaud et Stéphane Hivert (salariés de la ville) pour leur implication et l'intéret qu'ils ont porté en 2019 à la conservation des chauves-souris de la ville.

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations.

Bonne semaine à tous.

Document à télécharger :  79VDNNotetechniqueChiroptares-3220.pdf
posté par Yoann Prioul
 
mercredi 8 janvier 2020
Chauves-souris
Nettoyage de guano : les quartiers d'été des grands rhinolophes font peau neuve

En Décembre dernier, les bâtiments accueillant deux des plus grosses colonies de parturition de Grand rhinolophe et de Murin à oreilles échancrées du Poitou-Charentes ont fait l’objet d’un nettoyage de guano et d’une recherche de transpondeurs (dispositifs de marquages des chauves-souris).  Cette année, ces deux colonies accueillaient respectivement des colonies de 340 grands rhinolophes et 815 murins à oreilles échancrées pour Faye-L’Abbesse et 127 grands rhinolophes et 327 murins à oreilles échancrées pour Sainte-Gemme.

Observation d'une Pipistrelle indéterminée dans un linteau du site de Faye-L'Abbesse lors du nettoyage de guano réalisé en Décembre (M. DARNAULT).

Ces deux sites font l’objet d’un gros programme d’étude sur le Grand rhinolophe depuis 5 ans et sont aujourd’hui équipés de dispositifs de lecture semi-automatiques des transpondeurs qui nous permettent notamment de matérialiser les déplacements été/hiver des chauves-souris (record établi de 147 km à vol de grand rhinolophe pour se déplacer du site de parturition de REAUMUR (85) au site d’hibernation à LARCOURONNE (86)).
 

Carte matérialisant les déplacements été/hiver des adultes et sub-adultes de grands rhinolophes de la colonie de Faye-L'Abbesse (réalisation M. LEUCHTMANN, 2019)
 

L’équivalent de plus de 800 L de guano a pu être extrait des deux sites du nord deux-sévrien. Merci aux bénévoles pour leur implication ! De nombreuses actions nécessitent un coup de main et un investissement bénévole afin de pouvoir être réalisée plu efficacement. C’est le cas en hiver avec le nettoyage du guano des colonies, les chantiers d’aménagements en faveur des chauves-souris et les comptages hivernaux mais également en été avec les comptages en sortie de gîte et les captures pour le marquage et prélèvements (génétiques, veille sanitaire, ... ), etc. Tout au long de l’année, nous proposons des activités bénévoles donc n’hésitez pas à nous contacter pour participer aux différentes actions d’étude et de conservation des chauves-souris en Deux-Sèvres.