www.nature79.org
 Visiteur Anonyme  [J'AIMERAIS PARTICIPER]
VisionatureVisionature
ACCUEIL DE NATURE79.ORG
 
Forum de nature79.org
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Carte espèce
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Contacts
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Foire aux questions
    - 
Débuter avec nature79
  Statistiques d'utilisation
Consultez les cartes
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
La faune de votre commune
 - 
Cartes de présence
DSNE & GODS
 - 
Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres
 - 
Sorties nature : vous êtes les BIENVENUS !
 - 
Deux-Sèvres Nature Environnement
Atlas et enquêtes
 - 
Atlas des oiseaux en hiver
 - 
Atlas Amphibiens-Reptiles 2017-2019
 - 
Inventaire des arbres remarquables
 - 
Programme régional sur la mortalité routière 2013-2016
 - 
Atlas Orthoptères (criquets, sauterelles, grillons) régional
 - 
Oiseaux des haies
 - 
Un "Refuge Chauve-souris" chez vous ?
 - 
Atlas régional des papillons de jour
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Sur la piste du crapaud musicien
 - 
Observatoire des Hirondelles
Le coin du naturaliste
 - 
Coccinelles
 - 
Cigales
 - 
Reptiles
 - 
Orthoptères
 - 
Papillons de jour
 - 
Mammifères
 - 
Amphibiens
 - 
Oiseaux
 - 
Odonates / Libellules
 - 
Ascalaphes et fourmilions
 - 
Papillons de nuit
 - 
Conseils aux photographes
 - 
Araignées
Les partenaires
 - 
Bases voisines
 - 
Partenaires institutionnels
 - 
Le réseau Poitou-Charentes Nature
 - 
Les photographes nature en Deux-Sèvres
 - 
Observatoire du Marais Poitevin
 - 
Données régionales
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 468
 
lundi 18 juin 2018
Papillons de nuit
A la recherche des chenilles de Cucullie du Bouillon blanc

Espèce très discrète à l’état adulte (non attirée par les sources lumineuses) et impossible à déterminer tant elle ressemble à d’autres espèces du groupe des Cucullies, la Cucullie du Bouillon blanc, aussi appelée la Brèche, se recherche et se reconnait aisément à l’état de chenille. Elles sont actuellement encore petites, elles seront donc observables pendant encore 3 à 4 semaines.

Les chenilles se nourrissent principalement sur les plantes du genre Molène (Verbascum sp.) dont la Molène Bouillon blanc. Il n’est pas nécessaire d’avoir un peuplement dense de cette plante, parfois un unique pied isolé est suffisant pour héberger une à plusieurs chenilles.

http://files.biolovision.net/www.nature79.org/userfiles/DOCPOURLESNEWS/DSC00510-.jpg

N’hésitez pas à regarder sur ou sous les feuilles de ces plantes, si vous observez une chenille noire, blanche et jaune, nous sommes preneur de vos observations, si possible accompagnées de photos !

Bonnes recherches, et merci pour vos observations !

posté par Nicolas Cotrel
 
lundi 18 juin 2018
Coléoptères
La Rosalie des Alpes

Espèce emblématique des arbres un peu dépérissants, la Rosalie des Alpes (Rosalia alpina) est protégée au niveau national et reconnue d'intérêt européen (inscrite à l'annexe II de la Directive Habitats)

Trois inventaires participatifs sur des sites Natura 2000 sotn en cours sur le département

- en Marais poitevin par la Frênaie : plus d'infos ici, mais aussi lors de leurs sorties programmées (cf votre calendrier interasso de sorties préféré)

- sur la Vallée du Thouet (cf doc en pièce jointe) par le Syndicat Mixte de la Vallée du Thouet

- et enfin sur la vallée de l'Argenton, où 'espèce n'a encore jamais été signalée (le défi est lancé!)

 

Et bien sûr toute observation, même hors de ces sites, est intéressante à signaler sur nature79.org

Pour DSNE, N. Cotrel

posté par Nicolas Cotrel
 
mercredi 6 juin 2018
Votez pour les rencontres naturalistes régionales

2èmes Rencontres Naturalistes Régionales

Afin de préparer au mieux les prochaines Rencontre Naturalistes Régionales, qui se dérouleront à Melle les 15 et 16 février 2019 (réservez la date !), PCN vous propose de choisir vos 20 sujets préférés parmi la liste suggérée (comme lors de la 1ère édition 2017 en Vienne).


Ce vote déterminera les sujets qui seront traités pendant cette manifestation.

Lien pour accéder à la liste des sujets proposés

Il est possible de voter jusqu'au 17 juin

posté par Nicolas Cotrel
 
jeudi 31 mai 2018
Des sites à sauver en 79 ?

DSNE a négocié* pour que nous puissions réaliser 6 à 10 chantiers par an sur le département, afin de prendre le relais de la SFO PCV des chantiers des années 2000 et poursuivre/renforcer ce qu'on fait depuis un peu moins de 10 ans.

Auriez vous des idées de sites qui mériteraient d'y mener des chantiers participatifs avec les bénévoles (ou des interventions plus lourdes, plutôt sur terrains communaux - j'ai un plan B pour ça), sites sur lesquels on obtiendrait l'autorisation des propriétaires et on conventionnera ?

 

Sur 2018 (jusqu'à la fin de l'hiver 2018/19) sont pour l'instant prévus/réalisés  :

Parcelle DSNE
parcelles partenaires parcelles privées parcelles communales
sites chiros
Marais de Galuchet (abattage/évacuation des peupliers) - SB coteau du Pressoir (effectué) - NC, MB pelouses au sud de la déchetterie de Pamproux - FD Chaumes pelées de Fontenille (retrait pins, avec GPN) - NC Xaintray (effectué) - JD
    1 site à Cuivré des marais à cibler en aval de Chizé + 1 site à Azuré à serpolet (à trouver) - NC SAblière d'Ensigné (parc privé ou publique, avec GPN) - FD  
    Puits d'enfer 4e édition (tous les 2 ans) - SB    

 
* : subventions Conseil Régional Nouvelle Aquitaine (56%), Fondation nature et Découverte (19%),  entreprise propriétaire (9%), Etat (9%), Département (4%)
posté par Nicolas Cotrel
 
vendredi 25 mai 2018
Chauves-souris
Chauves-souris sur nature79.org ?

Certains l'auront peut-être remarqué mais contrairement à d'autres portails locaux biolovision, l'accès à la saisie des Chauves-souris n'est pas visible ... alors que vous le savez : en Deux-Sèvres, DSNE est aux petits soins pour leur inventaire depuis plus de 20 ans !

Il se trouve que nous n'avons mis d'accès visible, par crainte, que cela inicte à faire des photos d'individus en hibernation ou en regrouepemetn de mise-bas, ce qui pourrait entraîner un impact pour les espèces dérangées voire leur mort (trop forte consommation de leur réserve de graisse en hiver, chute de jeune en colonie de mise-bas) voire la désertion de colonie !

Donc, pour les Chauves-souris, si vous faites des observations (ou en récoltez par le bouche à oreilles), nous sommes très intéressés !! Dans ce cas n'hésitez pas à nous en parler directement en contact Jérémy Dechartre à DSNE : <jeremy.dsne@gmail.com>
posté par Nicolas Cotrel
 
mercredi 23 mai 2018
Mammifères
Enquête Campagnol amphibie 2017–2019

Depuis 2017, un programme d’étude spécifique est en cours sur 3 espèces de micromammifères pour lesquelles nous avons d’importantes lacunes quant à leurs répartitions. Il concerne : le Campagnol amphibie (Arvicola sapidus), le Crossope aquatique (Neomys fodiens) et le Muscardin (Muscardinus avellanarius). Ce programme est porté par Poitou-Charentes Nature et est coordonné par Vienne Nature au niveau régional. Il est décliné sur les 4 départements de l’ex-région et est coordonné par DSNE pour les Deux-Sèvres. Ce projet est réalisé grâce au soutien financier du Conseil Régional Nouvelle Aquitaine, de l'Etat (DREAL NA) et de fonds européen (FEDER).

Le printemps et le début de l’été semblent être les périodes les plus favorables pour détecter la présence du Campagnol amphibie puisque la végétation des berges n’est pas encore trop développée. Plusieurs traces et indices sont utilisés pour diagnostiquer la présence de l’espèce :

  • Crottiers : tas de crottes de 1 à 1.5 cm, plutôt vertes olives si fraiches devenant marron en vieillissant, homogènes et aux extrémités arrondies ;
  • Réfectoires : place dégagée avec restes de repas. Petits morceaux de végétaux de 4 à 5 cm de long coupés à 45°. Souvent avec des crottes ;
  • Coulées : zone de végétation dégagée de 4 à 10cm de largeur principalement à la surface du sol mais aussi dans la végétation aquatique. Souvent cachée sous le couvert végétal et accédant à l’eau ;
  • Terriers : dans une berge meuble, 5 cm de diamètre ;
  • Individu : Gros campagnol de 16 à 24 cm de longueur avec une queue assez longue (10 à 14 cm). Les oreilles sont petites, à peine visibles dans le pelage. En nage, le Campagnol amphibie se tient assez haut, tout le haut du corps dépasse.

On peut aussi bien retrouver le Campagnol amphibie auprès des étangs que le long des ruisseaux et rivières. Ses crottiers et réfectoires sont souvent à l’abri sous la végétation, notamment au pied des Iris des marais sur des petites plages de boues/vases. Alors soyez attentif lors de vos prochaines balades au bord de l’eau !

N’hésitez pas à transmettre vos observations / photos à Jérémy DECHARTRE (jeremy.dsne@gmail.com) ou directement sur www.nature79.org.

posté par Nicolas Cotrel
 
samedi 19 mai 2018
Fleurs des champs au menu en 2018 pour DSNE
Un Inventaire des plantes messicoles sur 2018-2020
 
Qu’est-ce qu’une plante messicole ?
Il s’agit de plantes dont l’essentiel de la répartition se situe dans les champs cultivés ou territoires cultivés : champs, vignes (cultivées ou abandonnées), mais aussi jachères, bords de route, cimetières… Certaines d'entre elles sont patrimoniales (inscrites sur la liste rouge régionale voire nationale notamment). 123 espèces sont concernées en Poitou-Charentes.
Une plaquette de présentation de certaines de ces espèces a été réalisée par DSNE cette année, et est à télécharger sur cette news.
 
Ces plantes ont fortement régressé depuis plusieurs décennies, leur spectaculaire déclin correspondant au déevloppement de l'agriculture productiviste !
http://files.biolovision.net/www.nature79.org/userfiles/DOCPOURLESNEWS/adonisannuastjouinmarnes2080507.JPG
 
Comment participer à l’inventaire ?
De 2018 à 2020, les associations de Poitou-Charentes Nature réactualisent l’inventaire !
Pour participer, envoyez-nous simplement vos observations par e-mail (stephane.barbier@dsne.org), avec coordonnées GPS (+ date + type de cultures). Vous pouvez ajouter des photos en cas de doute sur une détermination.
Vous pouvez aussi directement les saisir sur l’Observatoire de la Biodiversité Végétale de Nouvelle-Aquitaine : www.ofsa.fr
Pour vous aider dans vos déterminations, voici un  guide de reconnaissance des principales messicoles des Deux-Sèvres 
 
 
Projet coordonné par Poitou-Charentes Nature (1 publication + 1 plaquettes avaient été réalisées en ,2010, consultables au local DSNE/GODS)
et au sein de DSNE par Stéphane BARBIER, aidé d'une stagiaire Amandine CARDON
 
réalisé en partenariat avec le Conservatoire Botanique National Sud Atlantique
et avec le soutien financier du Conseil Régional Nouvelle Aquitaine, de l'Etat (DREAL NA) et du fonds européen

Document à télécharger :  Guide_messicoles_PCN-DSNE_2018-1986.pdf
posté par Nicolas Cotrel
 
mercredi 16 mai 2018
Saisie d'Araignées, Coléos et Hétérocères : liste complète sur demande !

Bonjour à tous

Avec le (presque) beau temps qui arrive, les données d'insectes et araignées sont de facto plus nombreuses, l'occasion de vous rappeler un petit fonctionnement mis en place par DSNE sur certains des groupes dont nous gérons le suivi et la validation à 6-7 personnes.

Vu la complexité d'identification de certains groupes (papillons de nuit (hétérocères), Coléoptères (notamment Coccinelles) et Araignées), nous n'avons qu'une liste d'espèces communes et faciles à identifier accessibles à la saisie par tous... MAIS la liste complète des espèces est disponible au besoin si vous prospectez plus avant sur ces groupes ! Ne pas hésiter à demander alors à DSNE (Nicolas : nicolas.cotrel@dsne.org) dans ce cas cette activation  

posté par Nicolas Cotrel
 
lundi 14 mai 2018
Oiseaux
Comptez les oiseaux des jardins les 26 et 27 mai !

Un comptage national des oiseaux de nos jardins est organisé chaque année le dernier week-end de janvier pour les hivernants et le dernier week-end de mai pour les nicheurs.

Cette année le comptage de printemps aura donc lieu les 26 et 27 mai 2018.

 

logo-observatoire des oiseaux des jardinsPourquoi compter ?

Ces comptages permettront de mieux comprendre quand et pourquoi les oiseaux fréquentent les jardins.

Quoi compter ?

Tous les oiseaux posés dans votre jardin et ceux qui y chassent (hirondelles, martinets, épervier).

Comment compter ?

Retenir le nombre le plus élevé d’individus de chaque espèce.

Quand compter ?

Durant une heure, le 26 ou le 27 mai.

Et après ?

Il vous faudra transmettre vos observations sur le site www.nature79.org.

Si vous êtes déjà inscrit, il vous suffira d’aller sur « oiseaux des jardins », puis « ajouter un jardin » puis « transmettre les observations de mon jardin ».

A chaque étape vous êtes accompagné pas à pas. Une photothèque est également à votre disposition si vous hésitez à identifier un oiseau.

Si vous n’êtes pas encore inscrit sur www.nature79.org, faites d’abord « j’aimerais participer », et vous recevrez un mot de passe qui vous permettra d’avoir accès aux fonctionnalités de l’outil.

Si vous avez une question, Martine essaiera d’y répondre : martineboisseau1@gmail.com.

Document à télécharger :  Fiche_Oiseaux_des_jardins-2559.pdf
posté par Clément Braud
 
mercredi 4 avril 2018
Amphibiens
Nouvelles du Xénope lisse

Parmi les espèces exotiques envahissantes avérées en Deux-Sèvres, on ne vous présente plus le Xénope lisse, amphibien qui s'est installé en nord Deux-Sèvres et dont les collectivités nordistes (Communauté de commune de l'Argentonnais puis du Thouarsais) continuent de lutter contre son expansion : https://www.thouars-communaute.fr/lutte-contre-xenope-lisse

Un plan d'action conjoint Xénope/Grenouille taureau, surtout mené en terme de lutte contre le Xénope en Deux-Sèvres, est en cours (https://www.life-croaa.eu/) et permet notamment de suivre l'évolution de sa répartition (carte jointe à cette news), afin d'adpater la stratégie de lutte.

Document à télécharger :  carto_Xenope_CROAA_2017-5849.jpg
posté par Nicolas Cotrel
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 468

Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres, Deux-Sèvres Nature Environnement
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018